Traitement Contre Le Vaginisme par l'Hypnose Ericsonienne

Accompagnement par L'hypnose à un bien être

Le vaginisme mal connu de nombreuses femmes, entouré de tabous, d’interdits, ce petit creux féminin existe bien.

 
Le vaginisme n’est pas une maladie, il est une expression de souffrance psychique qui se traduit en somatisations corporelles. 
De ce qui à était vécu comme un lieu de peur et de souffrance.

Le Vaginisme

De nombreuses femmes osent aujourd’hui consulter pour ce qu’elles considèrent souvent comme une incapacité voire un handicap.

L’approche proposée est une longue analyse donnant lieu a une séance d'hypnose. 

Déroulement d’une séance d’hypnose

L’hypnose est un processus mental naturel. Chacun de nous expérimente très régulièrement des phases d’hypnose spontanée.

En effet toute activité qui mobilise une grande concentration et focalise notre état de conscience en l’orientant vers notre monde intérieur et imaginaire. Cela génère alors une modification de notre perception du monde extérieur et une distorsion du temps.

Un trajet en voiture bien connu où l’on s’ennuie un peu et où l’on oublie une partie du parcours sont des exemples fréquents d’auto-hypnose spontanée. Lors d’une séance d’hypnose thérapeutique ou hypnose Ericksonienne, le Thérapeute propose au patient de vivre le processus hypnotique par le biais d’une focalisation induite par des outils de langage. Une fois la focalisation installée, le Thérapeute propose au patient de se concentrer sur les différentes sensations présentes au travers de l’exploration de ses cinq sens. Le patient ressent alors cette expérience comme un rêve éveillé.

Il reste donc tout à fait conscient et vigilant. Il conserve le contrôle, dirige le processus en se laissant guider par les suggestions du Thérapeute que le patient a toute liberté d’intégrer ou non. Le patient peut décider à tout moment d’arrêter le processus s’il le souhaite. Le Thérapeute peut par exemple convier le patient à s’immerger dans une activité agréable, à revivre un souvenir agréable. Les séances se déroulent sur une quarantaine de minutes. 

Hypnose et le Vaginisme

L’hypnose Ericksonienne est utilisé dans la pathologique du Vaginisme.

Le vaginisme est une contraction inconsciente du muscle périnéale que la femme

met en place pour se protéger par peur de la pénétration lors du rapport sexuel.

Cette hypertonie périnéale rend alors la pénétration difficile et douloureuse, voire impossible en cas de vaginisme sévère. 


L'inconscient et le corps forment un tout indissociable, ils ne fonctionnent pas l’un sans l’autre.

Vos émotions ont une incidence direct sur votre corps. Le corps est un miroir qui traduit l’expression de notre ressenti, de notre vécu.

Chaque être humain se construit à partir de son histoire familiale, de l’amour qu’il a reçu ou non, de son éducation.

Sa route est parfois parsemée de doutes, d’interdits, de non-dits, de traumatismes. 
Le vaginisme peut être primaire ou secondaire faisant suite parfois à des dyspareunies orificielles

après infections vaginales répétitives ou après accouchement traumatisant. 

Causes multiples du Vaginisme

L’hypnose Ericksonienne est le Vaginisme :

•Les causes d’un vaginisme primaire sont multiples : 


- abus sexuels, attouchements sexuels ou climats incestueux dans l’enfance ; 
- éducation très rigide où la sexualité est vécue comme quelque chose de sale, de malsain ; 
- éducation religieuse stricte où le plaisir a peu de place dans la sexualité et où la virginité est primordiale ; 
- relation très fusionnelle à la mère empêchant la femme de s’accomplir et de s’épanouir sexuellement. 

Hypnothérapie pour le Vaginisme

 L'approche en hypnose en thérapie brève à comme objectif de comprendre les mécanismes

et les facteurs psychologiques qui peuvent influencer sur vos trouble sexuel.

Puis nous poursuivrons par une séance d'hypnose dans le but de vous redonner le contrôle de votre corps

(détente, relaxation progressive)

et un travail sur la gestion de vos émotions afin de mieux gérer l'anxiété, le stress.

.