Thérapie de Couple Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire-De-Belfort 

Thérapie De Couple

Thérapie De Couple Doubs, Jura, Haute-Saône

Thérapie Pour Couple

Comment se passe une Thérapie de Couple
Dernière Chance de Renouer Avec sa Moitié

Pourquoi une thérapie de couple ?

Les couples qui viennent consulter sont souvent en perte de repères, en errance psychique, affective et sexuelle. Le désir s’est estompé. 


Ils ne savent plus se parler ni s’écouter. L’usure a érodé leur histoire, ils sont devenus étrangers l’un à l’autre. Le travail en couple sous l’égide du thérapeute devient alors une dernière tentative pour sauver un amour meurtri et donner du sens à la crise.
Il émerge souvent dans ce travail une méconnaissance totale des besoins du partenaire malgré de nombreuses années de vie commune. 


Après l’effusion euphorique des premiers instants, la parole se tait, remplacée par un quotidien incolore et atonal.

La proximité physique a aliéné la proximité psychique.

« Il (elle) est là sans être là », entends-je souvent.

Ils sont ensemble sans l’être dans une absence à eux-mêmes et à l’autre.

Tombe alors le couperet de l’échec et la faillite des miroirs truqués.

Ils sont là, côte à côte mais dans la distance, couple sans parole et sans sexe, colocataires d’un même espace de vie endeuillé.

Des relations parallèles souvent se nouent dans lesquelles vont venir se déplacer des conflits non réglés.

Les partenaires deviennent interchangeables dans une soif de conquêtes jamais satisfaite, jamais assouvie.

La thérapie de couple va permettre de renouer avec une parole perdue et de poser des mots sur la faillite actuelle.

Les masques vont tomber et les deux protagonistes, dans une dernière tentative, essayer de se rencontrer tels qu’en eux-mêmes pour retrouver une identité morcelée par ce chaos conjugal.

La thérapie n’aidera pas toujours le couple à se restructurer ou se reconstruire mais permettra à chacun de pouvoir identifier l’origine du conflit pour peut-être ne pas faire porter sur l’autre l’origine du naufrage amoureux. 


Chacun a sa part de responsabilité dans le jeu de l’autre et nombreux sont les hommes et les femmes qui se compromettent dans des situations devenues insupportables par peur du rejet ou de l’abandon, alors que ces deux situations existent déjà.

Un être trompé est déjà abandonné et par le conjoint infidèle et par lui-même. « Si je « le » « la » quitte, je meurs, alors j’accepte et j’espère ».

Accepter tout, au risque de se perdre ? Espérer quoi ? Vérité et intégrité !

 
Mais l’autre ne peut changer que par sa volonté personnelle.

Le désir dans le couple se vit à deux et se partage dans une communauté de liens.

Changer pour faire plaisir à l’autre équivaut à un nouveau mensonge.

L’engagement est tout d’abord par rapport à soi et sa propre vérité intérieure.